Développement durable et AB

Index de l'article

 L’Agriculture Biologique est facteur de Développement Durable

Pour la Société

  • Santé : L’agriculture biologique n’utilise pas de produit phytosanitaire de synthèse. Donc pas de pesticide dans l’air, dans l’eau, sur les aliments.
  • Emploi : L’agriculture fait des emplois non délocalisables, de plus, l’agriculture biologique demande en moyenne 20 à 30% de main d’œuvre supplémentaire rémunérable.
  • Equité : L’agriculture biologique a pour philosophie que ce soit le travail de l’agriculteur et le bon prix de vente qui le rémunère plus que le financement public et européen.
  • Lien social : en vente directe, les agriculteurs recréent du lien social.

Pour l’Économie

  • Créatrice de richesse : l’AB est une valeur ajoutée.
  • Amélioration conditions de vie : la non utilisation de produits phytosanitaire de synthèse est meilleur pour la santé des agriculteurs et le voisinage.
  • Participation à l’économie locale : l’agriculture relocalisation la production, peut dynamiser la vie locale par la vente directe et l’agriculture biologique peut développer de l’emploi avec un besoin de 20 à 30% de main d’œuvre supplémentaire rémunérable.

Pour l’Environnement

  • Préservation de la diversité des espèces : Pour allonger sa rotation sur 8 à 9 ans, l'agriculture biologique utilise une diversité d'espèce cultivée. La non utilisation de pesticides, insecticides, fongicides, permet le maintien d'une biodiversité.
  • Préservation des ressources naturelles : la non utilisation des produits phytosanitaire permet de préserver l’eau et l’air.

 

L’ABP vous accompagne dans votre projet de développement durable par l’agriculture biologique sur votre territoire.

 


Votre projet territorial accompagné par l'ABP

Pour aider les collectivités à préserver leur ressource en eau, par le développement des techniques issues de l’agriculture biologique, et pour aider les agriculteurs à faire évoluer leurs pratiques, l’ABP propose différents types d’actions et d’accompagnements.

Sensibilisation, information, communication
sur l’agriculture biologique et l’eau

La sensibilisation des collectivités

  • Ciné-Débat : L'organisation de projection de film suivi d’un débat permet de sensibiliser un grand nombre d’acteurs (élus, techniciens, agriculteurs, grand public…), d’engager des discussions et de donner la possibilité aux citoyens de découvrir des pratiques alternatives, des gestes simples et des modes de consommation permettant directement la protection de l’eau, les sols, la biodiversité…
  • Rencontre individuelle : L’ABP rencontre les acteurs de territoire en rendez-vous individuel, afin de présenter la structure et les services qu’elle met à disposition pour aider à l’émergence de projets.
  • Réunion collective : L’ABP propose des réunions collectives répondant à des sujets ou problématiques de territoires avec l’intervention d’expert et des témoignages….
  • Voyage d'étude : L’ABP propose des voyages d’études pour rencontrer les acteurs des différents maillons du développement et de la pérennisation de l’AB pour la protection de la ressource en eau : favoriser la production, favoriser la distribution, favoriser la demande.En 2012, l'ABP a accompagné 24 élus picards provenant de syndicats des eaux, de communautés de communes, de communes, d'unions des maires mais aussi des chargés de missions ou techniciens afin de découvrir les actions des collectivités de la région Rhônes-Alpes favorisant le développement de l'agriculture biologique.

    Un Carnet de voyage et d'expériences a été édité. Si vous souhaitez en recevoir un exemplaire, contactez Delphine Beun.

Bandeau voyage etude 3Bandeau voyage etude 2

 Accompagnement des collectivités

  • Soirée-Débat : L’ABP propose des soirées-débats thématiques sur la gestion foncière, la santé environnementale et la valorisation des produits en restauration hors domicile comme levier de développement de l’AB sur les territoires.

  • Émergence de projet : L’ABP accompagne les collectivités sur l’émergence de projet. Co-identification des leviers pour développer l’AB sur votre territoire (selon la grille d’analyse des territoires) afin de vous aider à mettre en œuvre des actions concrètes sur l’AB.

  • Intervention au sein des instances de décision : Afin de présenter l’agriculture biologique, le projet de territoire, l’ABP intervient au sein des conseils municipaux, communautaires, syndicaux…pour que chaque élu ait le même niveau d’information.

  • Participation aux comités de pilotages, groupes de travail, instances de gouvernance : L’ABP met à disposition son expertise et son expérience au sein des comités de pilotage et groupes de travaux. Elle participe également aux instances de gouvernance sur la préservation de la ressource en eau (SAGE, étude AAC, ORQUE, contrats globaux). La présence de l'ABP dans ces instances permet d’apporter des éléments de réponses concrets sur la faisabilité du développement de l’AB sur les territoires.

  • Mise en œuvre d’ateliers thématiques territoriaux : Ces ateliers visent à créer des échanges entre acteurs locaux sur des thématiques spécifiques (restauration collective, circuits de proximité, atelier de transformation). Un accompagnement est apporté par l’ABP sur les projets d’introduction des produits biologiques en Restauration Hors Domicile.

Contact ABP
Delphine Beun - 03 22 22 58 38

 


L'état de l'eau en Picardie

Sur le territoire picard que couvrent l'Agence de l’Eau Seine Normandie (AESN) et l'Agence de l'Eau Artois Picardie (AEAP), 66% (AESN) et 75 % (AEAP) de la masse d’eau est en mauvais état ou de qualité médiocre. La pollution de l’eau est à plus de 60% d’origines agricoles.

Pour rendre l’eau potable, le coût de traitement des pollutions issues des activités agricoles se situe aujourd‘hui entre  800 et 2400 euros par hectare par an dans les Bassins d’Alimentation de Captage.* La dénitrification coûte, à elle seule, 27 fois plus cher que la mise en agriculture biologique.

L’agriculture biologique n’utilisant pas de produit phytosanitaire de synthèse, elle a naturellement un moindre impact sur la qualité de l’eau.

 

* Le rapport du CGEDD* précise que “54 milliards d’euros par an ”seraient nécessaires au traitement des excédents d’élevage et d’agriculture et sous-estime a “522 milliards d’euros,  soit la  moitié de la dette française” le coût de la dépollution du stock des eaux souterraines.


Definition du développement durable

Le sommet de la Terre de Rio en 1992 a adopté une série d’engagement en faveur du développement durable organisé autour de 21 engagements pour le XXIème siècle regroupé dans 3 piliers : Société, Economie, Environnement.

 

develptdurable

Le 12 juillet 2010 la loi Grenelle 2 (art 255.) a rendu obligatoire pour les collectivités de plus de 50 000 habitants d’évaluer sa situation en matière de développement durable en amont du débat budgétaire. L’objectif est de réinterroger les politiques publiques, leurs fonctionnement et définir les modalités pour améliorer leur performance en matière de développement durable.

 

 


 

TEBCOUL2

Pour toutes informations sur l'événement Terr'eau Bio 2014, contactez Delphine Beun au 03 22 22 58 30.

Sur demande accéder aux interventions des invités à la table ronde "Développement durable d’un territoire, projet de société : L’agriculture biologique, une solution? "et aux ateliers thématiques Produits bio en restauration collective, L'accès au foncier, Les techniques innovantes pour limiter les intrants, Les leviers agricoles pour les collectivités, Sortez couverts, Les circuits de proximités...

Un ensemble de liens et de ressources sont à votre disposition.