Devenir agriculteur bio

L’agriculture biologique c’est...

  • Développer la cohérence de son système

L’agriculture biologique est basée sur l’équilibre de la ferme, entre le sol, les animaux et les cultures. Les producteurs bio privilégient l’autonomie alimentaire et l’économie d’intrants.

  • Utiliser des techniques innovantes, respectueuses de l’environnement

Des techniques en bio existent pour anticiper les problèmes : rotations longues, faux-semis, désherbage mécanique, association de cultures, compostage, traitements préventifs sur les animaux à base de thérapies alternatives… Toutes ces techniques sont déjà utilisées par des producteurs de la région, qui transmettent leur savoir-faire aux agriculteurs qui s’engagent en bio.

  • Répondre à un marché en plein essor

La demande de produits issus de l’agriculture biologique continue. Face à cette demande croissante, l’offre « producteurs » ne suit pas. Les opérateurs et les transformateurs régionaux sont à la recherche de nouveaux producteurs bio.

  • Respecter un cahier des charges reconnu par les consommateurs

L’agriculture biologique est un mode de production qui repose sur un cahier des charges rigoureux : pas de produits chimiques de synthèse, pas d’OGM, des contrôles... Depuis 2009, le cahier des charges est harmonisé au niveau européen avec l’application du logo européen.

Eurofeuil