Techniques alternatives et innovations agronomiques

Agroforesterie en Picardie

Les hivers 2012-2013 et 2013-2014 ont vu l’aboutissement de plusieurs projets de plantations agroforestières sur des fermes biologiques en région Picardie. Ces plantations sont le résultat d’une réflexion amorcée au printemps 2011 lors d’une formation organisée par l’ABP sur ce thème. Deux ans plus tard les plantations sont devenues réalité sur 4 fermes bio picardes (une  autre plantation se fera à l’automne 2014).

Arbo 4 2014


Planter des arbres sur des parcelles cultivées (en céréales ou en fourrage) n’est pas chose simple. La conduite des cultures en place et l’implantation des arbres doivent cohabiter sans compliquer l’organisation de l’agriculteur dans les travaux du quotidien (travail du sol, semis, récolte, désherbage).

Comment réfléchir sa plantation ?

Deux types de projets ont vu le jour en Picardie ces deux dernières années :
• La plantation en ligne d’arbres destinés à la production de bois d’œuvre,
• La plantation de vergers haute tige (point de greffe supérieur à 2 mètres) destinés à la transformation.

Les éléments à prendre en compte dans la préparation d’un projet agroforestier :
• Le type de sol peut être limitant pour certaines essences d’arbres (sols forts argileux avec failles de rétractation, hydromorphie…) : un sondage pédologique à la tarière peut parfois être nécessaire.
• L’orientation de la plantation (en ligne) doit se faire au maximum dans un axe nord-sud afin de permettre à la culture en place et à la plantation de profiter du meilleur ensoleillement et de limiter la concurrence.
•  Le choix des essences : à définir en fonction du projet de l’agriculteur et des contraintes de la parcelle/du contexte pédoclimatique.
•  L’organisation des chantiers : un projet de ce type demande une certaine organisation dans la préparation de la parcelle (décompactage/travail de la ligne de semis à prévoir sur l’interculture) et du chantier de plantation (dans le cas où l’agriculteur plante lui-même).
•  Le temps d’entretiens de la plantation : entretien du sol/formation et élagage.

Les plantations d’arbres de haut-jet (destinés au bois d’œuvre) sont accompagnées sur la ligne de plantation par des essences arbustives (dites d’accompagnement ou de « bourrage »). Ces arbres ont pour but d’occuper l’espace (port buissonnant) présent entre chaque haut-jet et d’inciter ceux-ci à monter et à former un tronc droit et homogène (appelé « bille » ou « grume » dans le milieu forestier), c’est la qualité de cette grume (diamètre/taille entre autre) qui déterminera le niveau de valorisation du bois lors de la vente.

La place de ces arbres d’accompagnement sur la ligne peut être variable.

 Hautjet agrof

 


 

Planter, combien ça coûte ?

Les projets de plantation réalisés ont bénéficié de l’aide de la mesure 222 à hauteur de 70 à 80% dans le cadre du PDRH 2008-2013
(financements Conseil Régional de Picardie et Feader).

Type de Plantation  

En ligne       

Haute Tige

Destination    Bois d'œuvre / biomasse  

Transformation / consommation

Types d'essences plantées Forestières: Noyer, merisier, érable, alisier, cerisier, aulne, charme… (non exhaustif)

Arboricoles: Pommiers/Poiriers (variétés définies selon destination des fruits)

Facteurs limitants la plantation Orientation de la parcelle, types de sol Types de sol, variétés adaptées à la conduite haute tige
Largeur de plantation Selon
 la largeur des outils utilisés: semoir, herse étrille, moissonneuse, pulvérisateur (multiple de 3,6, 12mètres généralement)
Selon la configuration de la parcelle et de la conduite souhaitée sur les arbres (plantation en quinconce type 10m/10m/10m)
Préparation de sol Sous solage/décompaction de la ligne de plantation (au GPS) Herse rotative sur la ligne de semis (au GPS)
Préparation de la ligne de semis Semis d'une bande enherbée possible (objectif gestion de l'enherbement) Aucune
Plantation Par l'agriculteur ou par tiers (prestation) 
Période de plantation Automne/hiver 
Coût /ha des projets en Picardie (préparation de sol, fournitures et plantation) Plantation par l'agriculteur Plantation en prestation Plantation par l'agriculteur
720 € HT/ha environ 1000 € HT/ha environ 2800 à 3800 € HT/ha

 


 

Intérêts d’une plantation agroforesterie sur le milieu

- Relais de la biodiversité sur le milieu (faune, auxiliaires de cultures)
- Préservation du capital sol (érosion, matière organique, structure)
- Préservation de la qualité de l’eau : limite les lessivages d’éléments
  polluants vers les nappes d’eau
- Diversification paysagère

 


 

Un partenariat régional sur les projets agroforestiers

L’accompagnement de ces projets de plantation s’est fait en collaboration avec les acteurs agricoles locaux :

> Volet technique

•    Le Centre de la Propriété Forestière (CRPF)
•    La Chambre d’agriculture de la Somme
•    La Chambre d’agriculture de l’Oise

> Volet financier
dans le cadre du financement par la mesure 222 « 1ère installation de systèmes agroforestiers sur des terres agricoles »
•    Le Conseil Régional de Picardie
•    La DRAAF

 


CONTACT ABP
Déborah VAN DAËLE, Chargée de mission AB au 03 22 22 58 34