Rendez-vous Techniques et Filières Terr'Eau Bio 2018

Inscription et réservation au Rendez-Vous Techniques et Filières Terr’Eau Bio 2018 et du déjeuner bio avant le 7 septembre 2018

 

Programme

 

 

 

En 2016 les Nations Unies proclamaient l’année internationale des légumineuses, en France et en Région, un Plan Protéines a été mis en place pour une alimentation et une agriculture durable. La bio contribue pour sa réussite à remettre les légumineuses au coeur du système de production agricole. Cet enjeu a été partagé à l’occasion de la ferme ouverte de la famille Vanlerberghe le 29 juin dernier à Rosieres (Oise).

 

journee 29juin2018

Une centaine de participants était réunie pour échanger autour de la question «En quoi et comment les légumineuses permettent de développer la bio, un mode de production source d’innovation et d’avenir pour nos fermes et nos territoires ?»

Les légumineuses au service de la protection de l’eau

Le témoignage sur le territoire du Bassin d’Alimentation de Captage d’Auger St Vincent démontre l’intérêt des légumineuses pour protéger l’eau.

Les mélanges céréales-protéagineux en plein essor

Notre travail d’enquête (nous vous remercions d’ailleurs d’avoir pris le temps d’y répondre) met en valeur l’intérêt que vous portez en tant que producteur aux mélanges. Vous êtes de plus en plus nombreux à en produire et vous envisagez d’augmenter vos surfaces. Une grande diversité de mélanges sont réalisés, les plus courants étant épeautre-lentillon / orge-pois protéagineux / triticale-pois. Ces mélanges représentent une plus-value sur votre ferme en particulier une fois triés. Une présentation des techniques de tri a mis en évidence la complémentarité des différents outils (nettoyeur séparateur, trieur alvéolaire, table densimétrique…) en fonction des objectifs souhaités. Que ce soit à la ferme ou au sein d’entreprises spécialisées, des solutions en région se développent, illustrées ce jour-là par la présence d’AgriCPS.

Les légumineuses pour une réglementation bio cohérente

La réglementation bio autorise sous dérogation l’incorporation de 5% d’aliments non bio riches en protéines dans la ration des monogastriques. Ces dérogations reconduites chaque année, prendront fin dès la mise en application du nouveau règlement bio, d’ici 2021. Le témoignage de fabricants d’fliments du bétail (Novial en particulier) a permis d’exprimer leurs besoins et conforter la nécessité de produire des protéines végétales localement (plus de 1000 ha de plus chaque année). Autant d’opportunités pour les producteurs bios actuels et à venir.

Les légumineuses « à feuilles » : une nouvelle voie de valorisation ?

Les légumineuses cultivées en fourrage, la luzerne en particulier, présentent de nombreux atouts nutritionnels (protéines et acides aminés). Pourraient-elles se substituer au soja pour l’alimentation des monogastriques ? C’est l’ambition de l’expérimentation menée depuis plusieurs années par Eric Juncker (Trust’ing Alf’ing). En séparant la feuille de la tige, nous pourrions incorporer cette protéine extraite dans la ration des monogastriques. L’après-midi nous avons constaté le fonctionnement de l’effeuilleuse et un procédé innovant de séchage de la luzerne et multi-produits (séchoir Alvan Blanch).

SymBIOse : pour une coopération transfrontalière au service du développement de la bio

Cette journée était l’occasion de lancer officiellement le démarrage du projet européen Interreg SymBIOse 2018-2022. Ce projet vise à expérimenter l’utilisation de légumineuses dans les systèmes grande culture et production légumière de plein champ en partenariat avec nos homologues Flamands et Wallons. Si vous êtes intéressés pour accueillir ces essais et participer aux échanges entre producteurs et acteurs de la filière, contactez-nous.

Pour en savoir plus : rendez-vous sur www.symbiose-interreg.eu

Contacts Marie Augagneur, Conseillère - Animatrice toutes productions au 07 87 32 93 41 et Jean-Baptiste Pertriaux, Responsable développement de la production au 07 87 32 64 37

Semaine Manger Bio et Local 2018

Plus de 50 évènements proposés en région Hauts-de-France en 2018.

 

Retrouvez la carte des évènements très prochainement dans cette page !

Logo Manger Bio et Local, c'est l'idéal !

Manger bio et local 2017, les Hauts-de-France vous donnent rendez-vous du 16 au 24 septembre

 

banniere web mbel 2017

 

Consultez le programme à jour de plus de 60 animations et évènements
proposés par les producteurs et les distributeurs bio en Hauts-de-France.

 

 Découvrez la carte des évènement sur le site Bio et Local c'est l'idéal

 Carte des evenements mbel 2017

Logo Manger Bio et Local, c'est l'ideal

banniere web mbel 2017

Manger Bio et Local, c'est l'idéal ! vous donne rendez-vous avec les producteurs bio des Hauts-de-France du 16 au 24 septembre !

Alimentation bio et équitable pour tous en leitmotive !

Les agriculteurs bio avec leurs partenaires portent le projet d’une alimentation saine et accessible à tous, dans le cadre de pratiques respectueuses de la nature et de la santé et d'échanges équitables.
Ainsi le commerce équitable nord-nord est la thématique de cette nouvelle édition.

Les producteurs sont à l'initiative de démarches commerciales novatrices :

  • tels que les circuits courts  qui provilégient la proximité et la transparence avec les consommateurs : vente à la ferme, sur les marchés, paniers bio et AMAP, magasins de producteurs… Plus de 50% des agriculteurs bio pratiquent la vente en directe !
  • tels que les partenariats de filières basées sur les principes du commerce équitable : à l'instar des organisations de producteurs par filières (Unebio, Bio Direct, Biolait…) et régionales (Norabio, Bio Loire Océan, APFLBB…), la collaboration avec des réseaux de distribution coopératifs (Biocoop) et la contractualisation avec des opérateurs économiques.

Avec un marché en forte croissance  (+ 22,7% en 2016) qui attire fortement les enseignes de la grande distribution, les agriculteurs bio sont cependant bien conscients du risque de guerre des prix.

La Fédération Nationale de l'Agriculture Biologique promeut les filières françaises labellisées à la fois bio et commerce équitable, qui garantissent aux producteurs une rémunération juste et stable.

  • à travers le partenariat avec la Plate-Forme pour le Commerce Equitable (PFCE).
  • à travers l'accompagnement au quotidien des producteurs, des opérateurs économiques et des collectivités, par les structures régionales de développement de la bio comme l'ABP, pour la mise en oeuvre d’échanges équitables.
  • à travers le soutien des démarches et labels à la fois bio et équitables comme les marques “Ensemble” de Biocoop ou “Paysans d’ici” de la Scop Ethiquable.

Ce sont les citoyens, par leur choix de consommation, qui permettent le développement de ces filières bio et équitables en France.

 

Visites de fermes, dégustations, marchés bio, rencontres... en Hauts-de-France.

Découvrez les événements organisés près de chez vous dans le cadre de la campagne Manger bio et local c’est l’idéal !
en consultant dès le début du mois de septembre le site Internet : www.bioetlocal.org

Produire Bio en Hauts-de-France

Nouveau site ressource sur la conversion et l'installation en bio pour nourrir votre réflexion et murir votre projet en agriculture biologique.

Nous vous présentons le site internet Produire Bio.

Ce site vous donne accès à une quantité d'informations sur le cahier des charges, la réglementation, sur les différentes filières.

Des producteurs bio installés partout en France témoignent de leur expériences et de leurs pratiques...

Le site vous donne également accès sur inscription aux lettres filières (grandes cultures, fruits, légumes, lait, bovins-ovins viande, porcs, volailles, apiculture, viticulture, ppam, semenses).

 

Les conseillers techniques de l'ABP vous accompagnent à toutes les étapes de votre projet de la réflexion à la concrétisation et au suivi.

  • Guillaume Roussel, conseiller technique Polyculture-Elevage au 03 22 22 58 36 ou par mail
  • Antoine Stofel, conseiller technique Grandes Cultures au 06 70 46 51 34
  • Jean-Pierre Peral, conseiller technique Production légumière de plein champ au 06 73 83 04 75
  • Valentin Lienard, conseiller technique Production maraichère au 06 31 29 25 07
  • Fanny Vandewalle, chargée de mission Filières et commercialisation au 03 22 22 58 37
  • Jean-Baptiste Pertriaux, Aides et réglementation au 03 22 22 58 30